Présentation de l'Association

Madame V. Lalanne­Bernard, fondatrice et présidente de SOS busards, s’est impliquée depuis 1982 dans la sauvegarde de ces oiseaux. De 2003 à fin 2008, la présidente a assuré la coordination départementale du dossier « busards » au sein de la délégation Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) Aveyron. En lien étroit avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de Chizé (79) et la Mission Rapaces de la LPO Nationale, elle œuvre activement au sein du réseau national busards depuis de nombreuses années et au nom de SOS busards depuis 2009, année de la création de l’association. Celle-­ci a obtenu en Janvier 2016 un agrément départemental de protection de l’environnement. 

Avec près de 100 interventions de protection de nichées et près de 300 nids suivis, SOS busards possède une expérience et une connaissance significatives dans la mise en œuvre des diverses techniques de sauvegarde des nids. Point important dans des actions aussi interventionnistes : la déontologie fait partie intégrante de ses actions. 

Actuellement, plus de 70 adhérents, dont des naturalistes et des agriculteurs, ont rejoint l’association. Grâce à leur investissement et au réseau d’agriculteurs avec lequel travaille de façon étroite l’association, la présence sur le terrain est importante et ne cesse de s'accroître. Reconnue et appréciée des agriculteurs aveyronnais, de plus en plus ceux-­ci appellent l’association pour venir les aider à sauver « leur » couple de Busards. 

Les principales actions de SOS busards consistent à : 

        ●  Sauver les nichées installées dans les cultures, et veiller à la sauvegarde des
habitats naturels et pseudo­-naturels

        ●  Sensibiliser le grand public, les acteurs locaux (agriculteurs, services publics,
élus...) et former les bénévoles et les stagiaires.

        ●  Acquérir des connaissances par le suivi et l’observation des espèces de busards mais aussi par la direction et la participation à plusieurs études scientifiques à l’échelle locale et nationale. 

 

« SOS Busards » est devenu, en peu de temps, l’interlocuteur privilégié et le référent régional pour les Busards cendré et Saint-Martin : 

  •    Responsable régional en charge du marquage des jeunes Busards cendré dans le cadre du programme national mené par le CNRS de Chizé en 2008 et 2009,

  •   Précurseur au niveau national en terme de gestion de milieux naturels (tourbières) et aménagement de friches ; c’est dans ce cadre que nous avons été sollicité par le Parc National des Cévennes pour une intervention auprès de leurs agents techniques,

  •   Participation à l’expérimentation pilote de pose de leurres en milieux  « hors-cultures » avec le CNRS de Chizé en 2009-2010 (4 départements impliqués en France),

  •   Coordinateur régional de l’Enquête nationale « Busards » menée par le CNRS de Chizé et animée par la LPO nationale en 2011,

  •   Rédacteur des monographies « Busard Cendré » et « Busard Saint-Martin » pour l’atlas des Oiseaux Nicheurs de Midi-Pyrénées paru début 2012,

  •  Assistance et information aux associations et partenaires régionaux tels que Nature Midi-Pyrénées (Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées), la Société des Sciences Naturelles du Tarn et Garonne, l’association naturaliste du Gers, l’ALEPE en Lozère, le Parc National des Cévennes, l’ONF sud Aveyron, … Consultation par des « busardeux » hors régions (ex : Aquitaine, Haute Normandie, Indre, …).

Reconnaissance du travail de l’association par l’ONCFS Midi-Pyrénées, la Direction scientifique du réseau national SAGIR et VetAgro Sup Campus vétérinaire de Lyon (laboratoire toxicologique) qui acceptent de nous accompagner dans une étude toxicologique des œufs non éclos de Busard Saint-Martin en partenariat avec le CNRS de Chizé suite à l’étude menée par « SOS busards ».